Effluents Phytosanitaires

Les modalités de la gestion des effluents phytosanitaires sur les exploitations agricoles ont été précisées par l’arrêté du 12 septembre 2006 relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation des produits phytosanitaires.

 

Qu’est-ce qu’un effluent phytosanitaire ?

Une exploitation agricole peut générer des effluents phytosanitaires de différentes origines :

  • Le fond de cuve
  • Les eaux de nettoyage du matériel de pulvérisation
    (rinçage interne de la cuve, nettoyage externe de la cuve, des rampes, du tracteur…)
  • Les bouillies phytosanitaires

RAPPEL : Les effluents phytosanitaires les plus faciles à traiter sont ceux qui n’ont pas été générés.

 

Comment gérer les effluents phytosanitaires ?

La réglementation autorise 3 stratégies possibles pour gérer les effluents phytosanitaires

Gestion intégrale à la parcelle par les bonnes pratiques

(quantité de bouillie, rinçage interne, dilution au 100ème,…)

La gestion intégrale à la parcelle est souvent compliquée à mettre en œuvre, notamment le nettoyage externe de l’appareil de traitement (et éventuellement du tracteur)

Gestion à l’exploitation par des dispositifs spécifiques

Avec un système de gestion des effluents phytosanitaires, il est possible de mettre en place une stratégie de gestion à l’exploitation, tout en essayant de gérer le maximum d’effluents à la parcelle.

Traitement et valorisation en centres spécialisés

Le traitement et la valorisation en centre spécialisé pose des problèmes de stockage, de transport et de coût de destruction.

.

Retrouvez notre solution : Le phytobac®