Installation d’un Vitimax

vitimax
vitimax
Vitimax

JARNY Solutions et Environnement a récemment installé une mini station d’épuration, le Vitimax, chez un viticulteur du Maine-et-Loire. Ce dernier avait besoin d’une solution globale pour traiter à la fois ses effluents phytosanitaires et ses effluents vinicoles et tout cela avec une grande capacité de traitement. Le Vitimax était donc la solution idéale pour répondre à ses attentes. A l’heure où nous écrivons ces lignes,  le chantier est encore en cours d’installation. La mise en service est prévue pour le début de l’été.

Vous avez quelques minutes et souhaitez plus d’informations sur sa technicité ?

Le Vitimax, comment ça marche ?

  1. Les effluents phytosanitaires sont stockés dans une cuve spécifique. Ils sont pré-traités par coagulation/floculation. Cette étape permet de retenir les éléments minéraux et métaux lourds.
  2. Les boues résultantes sont gérées en tant que déchets dangereux. Le liquide résiduel est ensuite traité biologiquement dans une cuve aérée grâce à une soufflante.
  3. Les effluents vinicoles, après dégrillage, sont stockés dans une cuve puis traités biologiquement dans la même cuve aérée.
  4. Après une phase de décantation, l’eau traitée est ensuite dirigée sur un filtre planté de roseaux puis rejetée dans le milieu naturel conformément à la réglementation.

De quoi est-il composé ?

  1. Une cuve en matériau composite de 90 m3 compartimentée permet le stockage des effluents phytosanitaires, le stockage des effluents vinicoles, le traitement biologique de ces déchets.
  2. Un filtre planté de roseaux de 2 x 45 m2 permet de filtrer les eaux résiduelles de la cuve.

Quelle est sa capacité de traitement ?

L’ensemble est dimensionné pour traiter 10 m3 d’effluents phytosanitaires sur une année ainsi que 8 m3/jour d’effluents vinicoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *